Archives de catégorie Comportement

Mon lapin grignote tout !

Pourquoi les lapins grignotent tout ?

Bien que les lapins ne soient pas des rongeurs (ce sont des lagomorphes), ils ont des caractéristiques communes avec ceux ci comme la pousse permanente des dents (voir l’article sur les dents des lapins). Les lapins ont donc un besoin constant de grignoter pour user leurs dents correctement et éviter la malocclusion dentaire.

Dans la nature, les lapins, strictes herbivores, mangent exclusivement de l’herbe tout au long de la journée, ce qui leur assure une usure optimale de leurs dents. Nos lapins domestiques, quand à eux, ont souvent une alimentation plus riche et moins adaptée. Les lapins ayant des repas de granulés ou une alimentation inadaptée vont être plus vite rassasiés et ne vont pas passer la journée à user leurs dent avec des herbes ou du foin riches en fibres longues et en silice.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont en effet les aliment riches en silice et à fibres longues qui permettent une bonne usure. Lorsque le lapin mange des herbes, tiges ou du foin, ses mâchoires effectuent un mouvement horizontale qui permet un frottement donc un limage des dents supérieures et inférieures. Les granulés, graines ou autres aliments durs induisent, quant à eux, un mouvement vertical des mâchoires, donc un écrasement qui n’usent pas les dents mais qui, au contraire, les fragilise. Cela peut entrainer sur le long terme des problème de malocclusion dentaire ou d’abcès (voir La santé du lapin). Une bonne alimentation est donc primordiale pour assurer une bonne usure naturelle des dents (voir l’alimentation du lapin).

Un lapin qui n’use pas suffisamment ses dents avec son alimentation se rabattra sur vos meubles, plaintes, murs, câbles, etc…

Comment éviter que mon lapin grignote tout ce qu’il trouve ?

Comme nous venons de le voir, la première chose à faire est de s’assurer que votre lapin ait une alimentation adaptée qui sera optimale pour l’usure de ses dents. A savoir, une alimentation naturelle basée sur le foin et la verdure.

Ensuite, il y a 3 solutions pour éviter que vos lapins ne détruisent vos meubles.

1. Protéger

Sécurisez les pièces où le lapin a accès (voir Sortir son lapin), c’est à dire : bloquer l’accès à certaines zones avec des grilles, protéger les câbles avec des gaines, protégez vos mur avec du plexiglas, protégez vos plaintes avec des baguettes en bois, vos canapés avec des rondins… etc. Vous trouverez de nombreuses astuces dans les vidéos ci-dessous. L’idée est de protéger tout ce que vous ne voulez pas que votre lapin abime.

 

Gaine spirale

Cache Câbles

Enclos hauteur 57cm

 

2. Éduquer

La 2ème solution qui s’offre à vous est d’éduquer votre lapin pour qu’il comprenne ce qu’il n’a pas le droit de grignoter. Lorsque vous surprenez votre lapin en train de grignoter ce qu’il ne faut pas, vous pouvez l’éloigner d’un « NON » ferme associé à un claquement de main. Vous pouvez répéter l’opération autant que nécessaire mais il est inutile de le punir ou de le gronder, il ne comprendrait pas (voir Éduquer son lapin)

 

3. Proposer des alternatives

Vous aurez beau protéger et éduquer votre lapin, si celui-ci n’a pas la possibilité d’assouvir son besoin de grignotage, il trouvera toujours quelque chose à détruire pour se faire les dents. L’idéal est de mettre à sa disposition des objets qu’il aura le droit de grignoter pour qu’ainsi il délaisse vos meubles.

Observez ce que votre lapin aime grignoter et proposez lui des alternatives autorisées. Si votre lapin aime grignoter vos meubles en bois, vous pouvez lui proposer des jouets en bois, des branches de noisetiers, des cabanes en bois, etc… S’il préfère vos objets en osier, il existe de nombreux jouets en osier que vous pouvez lui offrir comme des tunnels ou des balles. Si votre lapin est particulièrement friand de vos tapis, rideaux ou autres tissus, mettez lui à disposition de vieux torchons ou des tapis qu’il aura le droit de détruire. Il existe des tapis en matière naturelle (chanvre/jonc de mer) qui peuvent être de bonnes alternatives. Vous pouvez également lui mettre à disposition des cartons, rouleaux d’essuie tout ou papier toilette à condition que celui ci soit brut sans impression. Attention tout de même, une ingestion d’une grande quantité de carton ou de chanvre peu mener à un blocage intestinal, donc à éviter si votre lapin en avale beaucoup.

Tapis à ronger

Tapis de chanvre

Balle en herbe

Rondin de bois

Pont en bois naturel

Tunnel en osier fourré

 

4. Les fausses bonnes idées

Toutes les alternatives ne sont pas bonnes pour l’usure des dents des lapins contrairement à certaines croyances tenaces. Voici quelques exemples de ce qu’il ne faut pas donner à un lapin pour user ses dents :

  • le pain dur n’use pas les dents du lapin ! Lorsque le lapin le mange, il se transforme en une pâte molle au contact de la salive, ce qui ne permet aucune usure. Pire, cela est très nocif pour son transit. Le lapin n’est pas physiologiquement capable de digérer des céréales cuites, ce qui dérègle son transit, très fragile chez le lapin.
  • la pierre minérale ne permet pas une bonne usure des dents. De plus elle est riche en calcium, ce qui, chez le lapin, peut vite entrainer des problèmes urinaires tels que des calculs rénaux.
  • les épis de maïs sont beaucoup trop durs pour les dents des lapins. Ils doit exercer une forte pression, ce qui peut fragiliser la structure de ses dents. De plus, le maïs étant une céréale, elle ne fait pas parti de l’alimentation du lapin.

 

Le lapin est-il un animal qui vous correspond?

Le lapin est un animal très attachant, il a sa propre personnalité et son propre caractère. Il est intelligent et affectueux. Il est capable de reconnaître son nom et même le nom de ses maîtres, il peut reconnaitre les personnes et distinguer les hommes des femmes. Il est capable d’apprendre des tours et à être propre (voir dans la page éduquer son lapin). Il est curieux et vif. Il peut par conséquent être un excellent animal de compagnie. Par contre, il faut bien prendre en compte tout ce qu’implique d’avoir un lapin comme animal de compagnie avant de franchir le pas pour en adopter un. Il y a beaucoup de préjugés qui sont souvent faux :

1. Le lapin est un animal territorial et il a besoin d’avoir un endroit qui lui soit totalement réservé. Ceci peut être une grande cage, un enclos, le coin d’une pièce…

2. Un lapin n’est pas fait pour vivre en cage. Le lapin s’adapte très bien à la vie en appartement. Le mieux pour lui est de pouvoir rester en liberté le plus longtemps possible. Soit en liberté totale, soit en liberté partielle lorsque vous êtes présent. Il est donc préférable, si vous souhaitez adopter un lapin, que vous soyez disponible et que vous ayez du temps à lui consacré. Les lapins aiment découvrir le monde extérieur et si vous avez un jardin, une terrasse ou un balcon, c’est d’autant mieux. Sinon, des sorties en laisse peuvent convenir (voir la page les sorties).

3. Les lapins peuvent être caractériels. Certains lapins sont dominants et font un peu leur loi.

4. En général, les lapins n’aiment pas qu’on les porte, qu’on les tripote tout le temps, ils préfèrent décider eux-mêmes des moments câlins et il est préférable de les respecter. De plus, il leur faut parfois beaucoup de temps pour vous faire confiance et pour commencer à réclamer des câlins. Il faut être patient.

5. Les lapins étant des proies, ils sont très cardiaques et sujet au stress. Ils ont besoin d’un environnement calme.

6. Certains lapins peuvent être agressifs et mordre si on ne respecte pas leur territoire ou si on les sollicite trop.

7. Le lapin ne s’entend pas forcément avec les autres animaux domestiques (voir la page cohabitation).

8. Le lapin pose souvent problème lors des départs en vacances car il ne peut rester seul que 2 ou 3 jours s’il a suffisamment d’eau et de nourriture. Il faudra soit l’emmener, soit le confier à quelqu’un (voir la page voyager avec un lapin).

9. Avant d’adopter un lapin il faut penser qu’il va engendrer des frais non négligeables pendant toute sa vie pour la nourriture, le foin, la litière, les vaccins et les soins vétérinaires.

10. Le lapin est un animal fragile qui a besoin de soins. Il faut penser qu’il peut tomber malade et que, dans ce cas, il y aura des frais vétérinaires qui peuvent être très chers (d’une 20aine d’euros la consultation jusqu’à quelques centaines d’euros lorsqu’une opération est nécessaire !). En adoptant un lapin vous vous engagez à vous en occuper le mieux possible et à dépenser ce qu’il faut pour le soigner.

11. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le lapin nain n’est pas un animal pour enfants. C’est un animal fragile et caractériel qui a besoin de beaucoup d’attention et de vigilance. Ce n’est pas un jouet, il n’aime pas être porté et tripoté en permanence, il peut même devenir agressif et mordre ! Il doit toujours être sous la responsabilité d’adultes et, s’il vit avec de jeunes enfants, rester sous surveillance.

12. Le lapin est un animal qui peut faire des dégâts dans une maison : grignoter les fils électriques, les meubles, les angles des murs… s’il n’a rien à disposition pour limer ses dents. Il faut prévoir de sécuriser les pièces où le lapin a accès (voir la page les sorties).

13. Le lapin peut apprendre à être propre mais il peut « s’oublier » ou marquer son territoire un peu partout dans la maison.

14. Le lapin peut être actif la nuit. C’est a prendre en compte si vous vivez en studio ou si vous comptez l’installer dans une chambre et que vous avez le sommeil léger

15. Adopter un lapin est un engagement pour 10 ans !

Adopter un lapin n’est donc pas une décision à prendre à la légère. Elle doit être murement réfléchie.